Les Prix de l’Assurance Dommages Ouvrage : Ce qu’il faut savoir

Sommaire

Comprendre le Coût de l’Assurance Dommages Ouvrage :​

La tarification d’une assurance dommages ouvrage se base sur plusieurs composantes essentielles. Le facteur le plus influent est le taux actuariel appliqué sur le coût total de construction ou de rénovation.
Ce taux varie d’un assureur à l’autre et est déterminé selon des analyses des données statistiques de sinistralité, et d’indices du marché de la construction.

Sur le marché Français, par exemple, le taux pour une assurance dommages ouvrage peut osciller entre 0,80 % et 7,8 % du coût de construction, en fonction de l’assureur choisi.
Ce pourcentage représente la part essentielle de la prime, dédiée à la couverture principale de dommages ouvrage.

Outre ce taux, plusieurs autres frais viennent s’ajouter pour former la prime totale de l’assurance :

  • Les Taxes d’Assurance
  • Les Frais de Gestion de l’Assureur/Distributeur : Ces frais couvrent les coûts administratifs et opérationnels de l’assureur ou du distributeur de l’assurance.
  • Frais de Gestion du Courtier : Si la souscription est réalisée via un courtier en assurances, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer pour ses services de conseil et de gestion du dossier.

En plus de ces éléments, les assureurs proposent souvent des garanties optionnelles qui influencent notamment la prime finale.

Exemples de Devis d'Assurance Dommages Ouvrage : Nos Meilleures Offres en 2024

Spécificités de l’ouvragePrix assurance Dommages Ouvrage TTCCoût de constructionGaranties proposées
Construction Maison Individuelle (hors d’eau/hors d’air) sans Maîtrise d’Oeuvre3724 €150 000 €Dommages Ouvrage (DO)
Constructeur Non Réalisateur (CNR)
Construction d’une maison ossature bois4254 €300 000 €Dommages Ouvrage (DO)
Construction d’une maison individuelle (toit terrasse piscine)5700, 90 €500 000 €Dommages Ouvrage (DO)
Constructeur Non Réalisateur (CNR)
Réhabilitation d’une grange en résidence principale3617,20 €190 000 €Dommages Ouvrage (DO)
Constructeur Non Réalisateur (CNR)
Garantie des existants divisibles
Construction d’une villa situé en Corse avec piscine intégré et toit terrasse végétalisé10495, 42 €824 000 €Dommages Ouvrage (DO)
Constructeur Non Réalisateur (CNR)
Rénovation et extension horizontale d’une maison individuelle3523 €150 000 €Dommages Ouvrage (DO)
Constructeur Non Réalisateur (CNR)
Garantie des existants divisibles
Appartement : démolition d’un mur porteur (Offre Dommages Ouvrage spéciale Copropriétés)1000 €14 000 €Dommages Ouvrage (DO)
Constructeur Non Réalisateur (CNR)
Tous Risque Chantier (TRC)
Responsabilité civile du Maître d’Ouvrage (RCMO)
Construction d’un Immeuble (bureaux)40 794,43 €4 000 000 €Dommages Ouvrage (DO)
Constructeur Non Réalisateur (CNR)
Protection Juridique

Les tarifs affichés dans ce tableau représentent les meilleures offres d’assurance obtenues pour nos clients en ce début d’année 2024, couvrant des chantiers en France Métropolitaine, en Corse et aux DOM. À titre informatif, ces données seront régulièrement mises à jour et complétées. Ces prix varient en fonction de chaque compagnie d’assurance partenaire

Calcul du Prix de l'Assurance Dommages Ouvrage : Les Facteurs Clés

Lorsqu’il s’agit de déterminer le prix de l’assurance dommages ouvrage, plusieurs facteurs clés entrent en jeu. Ces éléments sont cruciaux pour comprendre comment les assureurs évaluent le risque et fixent leurs tarifs. Voici les principaux facteurs à considérer :

Coût des Travaux : Le coût total des travaux est un facteur déterminant dans le calcul de la prime. La prime est souvent proportionnelle à ce coût, reflétant ainsi le niveau de risque associé au projet.

Nature des Travaux : La nature du projet (construction neuve, rénovation, extension, etc.) influence également le coût. Les projets de rénovation, notamment ceux impliquant des existants avant travaux, peuvent présenter des risques différents d’une construction neuve.

Spécificités des Travaux : Les aspects techniques du projet, tels que la construction d’une piscine, une structure en ossature bois, ou des travaux d’extension verticale, peuvent affecter la prime. Chaque spécificité est évaluée pour son niveau de risque propre.

Localisation du Projet : La localisation géographique du projet peut aussi influencer la prime. Les assureurs peuvent appliquer des tarifs différents pour des projets situés en France métropolitaine, en Corse, ou dans les DOM.

Intervenants PIB (Professions Intellectuelles du Bâtiment) : La présence ou l’absence de professionnels du bâtiment tels que les maîtres d’œuvre, bureaux d’études techniques, géotechniciens, etc., peut impacter la prime. Leur présence peut être un gage de sécurité et de suivi qualitatif pour l’assureur.

Délai de Construction : Les projets avec un délai de construction prolongé peuvent se voir attribuer une prime plus élevée

Garanties Complémentaires :
Évidemment, l’ajout de garanties complémentaires à la garantie Dommages Ouvrage augmentera naturellement la prime d’assurance.

Chacun de ces éléments contribue à façonner le coût final de l’assurance dommages ouvrage.

Le Tarif de l'Assurance Dommages Ouvrage et Ses Garanties Facultatives

L’assurance dommages ouvrage, en plus de la couverture obligatoire, peut inclure diverses garanties facultatives pour une protection plus complète :

  • Constructeur Non Réalisateur (CNR)
  • Garanties de Bon Fonctionnement des Biens d’Équipement
  • Garantie de Dommages Immobiliers Consécutifs
  • Garantie sur les Existant Divisibles
  • Garantie Tous Risques Chantier (TRC)
  • Garantie Responsabilité Civile du Maître d’Ouvrage (RCMO)
  • Protection Juridique (parfait achèvement)

L’assurance dommages ouvrage, en plus de la couverture obligatoire, peut inclure diverses garanties facultatives qui augmentent naturellement la prime d’assurance.

 

Options de Paiement : Comment Régler Votre Assurance Dommages Ouvrage?

Pour régler votre assurance dommages ouvrage, il est important de noter que le paiement doit s’effectuer en une seule fois. Les options de paiement acceptées sont généralement le virement bancaire ou le paiement par carte bancaire. Étant donné que les primes sont payables à la souscription, il est conseillé d’inclure le coût prévisionnel de cette assurance dans votre budget de financement global, notamment si vous utilisez un prêt pour financer votre projet.

Stratégies pour Diminuer le Coût de Votre Assurance Dommages Ouvrage

Pour diminuer le coût de votre assurance dommages ouvrage, la première étape clé est de se tourner vers un courtier en assurance construction spécialisé et indépendant. Ce professionnel a accès à une variété d’offres sur le marché et peut ainsi trouver les options les plus avantageuses. Il est également judicieux de vérifier et discuter des frais supplémentaires comme les frais de dossier qui peuvent parfois être négociés ou supprimés. Par ailleurs, dans le cas d’une prime d’assurance élevée, un courtier compétent peut intervenir pour négocier directement avec les assureurs afin de réduire le montant de la prime. Une autre stratégie efficace consiste à assurer uniquement le clos et le couvert du projet, ce qui inclut les composants essentiels du gros œuvre mais limite la couverture aux éléments fondamentaux, réduisant ainsi le coût total de l’assurance. Il est important de noter que cette option peut exclure les lots de second œuvre de la couverture d’assurance.

Conseils pour Souscrire une Assurance Dommages Ouvrage au Meilleur Prix

Lorsqu’il s’agit de souscrire une assurance dommages ouvrage, vous vous retrouverez face à une multitude de devis provenant de différentes compagnies, chacune avec ses propres tarifs. Pour un non-professionnel du secteur de l’assurance, faire le choix adéquat peut s’avérer complexe. Alors, comment sélectionner l’offre la plus adaptée ?

Si vous optez pour les services d’un courtier spécialisé en assurance, celui-ci devrait être capable de vous présenter plusieurs options en fonction des critères d’éligibilité de votre projet et de vous expliquer pourquoi il privilégie une offre plutôt qu’une autre. Il est important de comprendre que le tarif le plus bas n’est pas forcément synonyme de qualité, tout comme le tarif le plus élevé ne garantit pas la meilleure couverture.

Demandez à votre courtier de justifier sa recommandation : quels critères a-t-il utilisés pour sélectionner cette offre ? Après avoir obtenu plusieurs devis, prenez le temps de faire des recherches. Consultez les avis clients sur les produits et les compagnies pour vous faire une idée de la gestion des contrats et de la qualité du service client. N’oubliez pas de vérifier les notations des compagnies auprès d’agences de renommée telle que Standard & Poor’s (S&P), Moody et Fitch Ratings

Renseignez-vous également sur la présence de la compagnie en France et sur son ancienneté. Ces informations peuvent vous donner des indications sur la stabilité et la fiabilité de la compagnie.

En conclusion, ne visez pas systématiquement le tarif le plus bas, mais plutôt le meilleur rapport qualité-prix

Les solutions Dommages Ouvrage à Prix Avantageux

Naviguer dans le monde complexe des assurances dommages ouvrage peut s’avérer être un défi pour de nombreux maîtres d’ouvrage. Les exigences des compagnies d’assurance, souvent rigoureuses, peuvent inclure la nécessité d’avoir un maître d’œuvre, une étude de sol, un contrôleur technique, ou encore un bureau d’étude. Ces conditions de souscription, en plus d’être contraignantes, peuvent également représenter un coût supplémentaire non négligeable dans le budget initial de votre projet de construction ou de rénovation.

Une assurance dommages ouvrage sans étude de sol ?

L’étude de sol est généralement une exigence quasi systématique des assureurs dans le domaine de la construction. Typiquement, pour une construction neuve ou une extension, une étude G2 AVP (Avant-Projet) ou G2 PRO (Projet) est demandée. Cependant, chez Anatice, nous offrons la possibilité de souscrire à une police dommages ouvrage pour des projets allant jusqu’à 300 000 € sans la nécessité d’une étude de sol, même si celle-ci reste importante pour assurer la pérennité de votre ouvrage.

Une assurance dommages ouvrage sans maîtrise d'œuvre complète ?

Il est tout à fait possible de souscrire à une assurance dommages ouvrage sans disposer d’une maîtrise d’œuvre complète, certains assureurs acceptant cette condition en fonction du coût total du projet. Cette flexibilité peut être un atout significatif pour les projets de moindre envergure ou pour les maîtres d’ouvrage souhaitant une gestion plus directe de leur chantier.

Une assurance dommages ouvrage sans contrôle technique ?

Selon la nature et le coût de votre projet, un contrôle technique peut être requis par les assureurs pour les missions d’expertise diverses. Cependant, nous avons établi des partenariats avec des assureurs qui ne nécessitent pas de mission de contrôle technique pour l’étude de votre projet, offrant ainsi une plus grande souplesse dans la souscription de votre assurance.

La dommages ouvrage dite partielle - Clos et couvert - Hors d'eau - Hors d'air

Souscrire uniquement aux garanties couvrant les lots du clos et couvert (hors d’eau, hors d’air) est une option viable et souvent plus économique. Cette forme de couverture est généralement acceptée par les établissements de crédit. Opter pour une assurance dommages ouvrage partielle permet de réaliser des économies substantielles sur la prime d’assurance, tout en bénéficiant d’une couverture adéquate pour les étapes cruciales de votre projet. Chez Anatice, nous proposons des solutions sur-mesure pour répondre à cette demande spécifique.

En résumé, il existe plusieurs moyens de réduire le coût de votre assurance dommages ouvrage tout en conservant une couverture adaptée à vos besoins spécifiques. Grâce à une approche personnalisée et à la connaissance approfondie du marché, il est possible de trouver des solutions d’assurance flexibles et avantageuses.

Partager

+33 1 83 64 44 42